Comment simuler son salaire en portage salarial ?

Le portage salarial séduit de plus en plus d’indépendants désirant lancer leur activité, car il apporte des réponses aux évolutions que connait le monde du travail actuel. En effet, il permet de disposer d’une indépendance et d’une liberté dans les missions et la négociation des prestations, tout en gardant la protection sociale qu’aurait un salarié ordinaire. Découvrez dans ce qui suit la réponse à l’une des questions souvent posées en ce qui concerne ce statut : comment simuler son salaire en portage salarial ?

Le principe du portage salarial

Le portage salarial est un statut simple et avantageux qui se situe entre l’entrepreneuriat et le salariat. Trois entités sont en constante relation dans ce système, dont une société de portage qui gère toute la partie administrative à la place du porté, une entreprise cliente qui négocie directement avec le porté pour tout ce qui concerne le travail et la prestation, et le consultant qui propose des actions commerciales à l’instar des entrepreneurs tout en bénéficiant d’un contrat de travail et d’une protection sociale.

Dans ce statut, le salarié porté est alors délesté de la plupart des obligations administratives, car leur gestion appartient désormais à la société de portage. Ainsi, il peut en toute liberté s’atteler à la prospection, à la négociation de contrat, mais surtout à l’exécution de ses missions. Les avantages sont multiples pour ne citer que la liberté et l’autonomie que dispose le salarié porté dans la gestion de son métier, mais également le confort d’être déchargé de la gestion financière et administrative, et surtout la protection sociale qui donne accès à une retraite et une mutuelle.Voir plus de détails sur le site rh-solutions.com.

Le calcul du salaire en portage salarial

Il n’est pas difficile de simuler son salaire en portage salarial. Il suffit pour cela de soustraire du montant du chiffre d’affaires mensuel hors-taxe qui est facturé aux sociétés clientes, toutes les charges sociales salariales et patronales, les frais de fonctionnement, les frais de mission et les frais de gestion de la société de portage. Plusieurs sites web proposent à cet effet des simulateurs pour faciliter le calcul, mais aussi pour apporter une vision globale du montant qu’un salarié porté doit percevoir.

Pour obtenir le salaire brut incluant les primes et les congés payés, il faut déduire des honoraires bruts tous les frais de gestion de la société de portage. Le salaire net s’obtient en soustrayant de ce salaire brut les charges sociales salariales et les frais de fonctionnement et de mission.

L’augmentation du chiffre d’affaires

Il est difficile de donner des chiffres exacts sur le pourcentage que représente la rémunération nette perçue par un salarié porté par rapport au montant hors-taxe des honoraires qu’il facture à ses clients. Mais en moyenne, le salaire net fait à peu près 50% de ces derniers. C’est pour cela que les sociétés de portage salarial proposent des assistances et des formations qui aident le porté à trouver des techniques pour générer du chiffre d’affaires, en libérant ses talents et en accélérant ses projets.

 

Ermengardi Roussel

A propos Ermengardi Roussel

Laisser un commentaire