Mauvais payeurs : comment les faire payer

Mauvais payeurs : comment les faire payer ?

On n’est jamais trop prudent face aux clients mauvais payeurs. Quel que soit le secteur, lorsqu’on parle d’une mission de prestation ou d’une commande à distance, certains clients ne remplissent pas leur part du contrat. Une fois qu’ils ont obtenu ce qu’ils voulaient, ils ne donnent plus aucun nouvel. Pour les faire payer, il existe bien des stratégies à tenir en compte.

Prévenir les mauvais payeurs

Il est vrai que tout contrat effectué à distance et moyennant de l’internet présente un gros risque. Mais dans la plupart du temps, il faut savoir prendre des risques pour gagner un maximum d’argent. Pourtant, cela donne un privilège aux arnaqueurs. Ainsi, les mauvais payeurs prennent le plaisir à se désengager quand le moment est venu de payer leurs prestataires. Ils entament toute une série d’excuse et au final, ne donnent plus de nouvel. La première chose à faire est donc de prévenir une telle mésaventure. Il faut alors savoir leur siège social et sur leurs différents sites internet. Certains clients souhaitent garder leur réputation et ne veulent pas attirer l’attention dans le cadre de leur business. Il est donc important de mettre les choses au clair dès le départ et d’agir intelligemment.

Rappeler aux clients les termes du contrat

Avant même de débuter la collaboration, il utile de mettre carte sur table et de rappeler aux clients les accords notamment l’envoi des commandes, la date de paiement et les sanctions en cas de retard de livraison, de facture et aussi de paiement. Il est alors indispensable de bien soigner sa facture au moment de l’envoi et de faire encore un rappel de vos ententes. Dans l’email, on peut certainement écrire un message court mais précis concernant l’attente du paiement. D’autre part, si les mauvais payeurs n’ont pas donné de nouvelle concernant la validation de la facture, il va falloir les relancer. On ne doit réagir sous le coup de la colère mais essayer de comprendre ce qui se passe. Il existe des raisons qui n’ont rien à voir avec lui directement. Sans doute qu’il s’agit d’un problème technique ou d’un problème d’organisation. On doit alors réagir en connaissance des causes.

Les différentes solutions en cas de retard de paiement

Un mauvais payeur ne signifie pas un arnaqueur. Il  peut y avoir du retard dans le lancement mais il paiera toujours ce qu’il doit à ses collaborateurs. En cas de retard, il existe plusieurs procédures à faire. La première est de stopper toutes commandes jusqu’à ce qu’on soit payé. Ensuite, on demande un acompte soit entre 30 à 45% en fonction de la durée du retard. Si les mauvais payeurs cherchent des prétextes pour ne pas honorer leur engagement, il faut alors suivre une toute autre démarche celle de la justice. La menace est alors de rigueur pour faire craquer un mauvais payeur. Il sait parfaitement qu’il n’aura aucune chance devant la justice car il a déjà reçu et utilisé à sa guise les commandes et la facture a bien été envoyée.

Ermengardi Roussel

A propos Ermengardi Roussel

Laisser un commentaire