La déchéance de prêt : ce qu’il faut connaître !

Tout d’abord, la déchéance du terme d’un crédit est une mesure. Elle est prise par un organisme de crédit ou un établissement bancaire. Elle se présente lorsqu’un emprunteur n’arrive pas à rembourser ses emprunts. Plus exactement, lorsque ce dernier ne paie pas ses mensualités à la bonne date. Cela induit donc des conséquences négatives. Pour les éviter, il s’avère judicieux de prendre en compte les conseils qui suivent.

Comprendre la déchéance du terme de crédit

La déchéance de prêt  est prononcée sous diverses conditions. Elle est une mesure prise par une banque suite au non-respect d’un contrat de crédit. Ce qui implique qu’elle est prévue contractuellement. Ce sont les impayés de remboursement qui induisent cette déchéance. Cette dernière qui n’est autre que la perte d’un droit. La banque met fin à un contrat de prêt avant même le terme initialement convenu dans ce cas.  Pour vous faire comprendre davantage, le terme c’est la date prévue pour la fin du contrat. Et cela, quel que soit le crédit contracté. Par contre, il existe des solutions pouvant esquiver cette situation. Vous allez les découvrir dans le paragraphe ci-dessous.

Particularités et conséquences

La déchéance de prêt est prononcée par la banque quand un débiteur ne règle pas ses échéances à temps. Puis, elle peut être prise aussi en dépit des mises en demeure. De plus, lorsqu’un règlement à l’amiable n’est plus possible, cette déchéance sera dictée. Il se peut donc que l’établissement financier effectue des relances. Il s’agit des rappels et des négociations pour la régularisation des dettes. Si l’emprunteur ne donne aucune réponse, le plan d’amortissement sera annulé. Il est également à noter que la banque peut demander un paiement immédiat de tout le montant dû. À cela s’ajoutent les intérêts du retard de remboursement aussi. En plus de cela, elle peut ajouter le paiement des éventuelles pénalités. Pour recouvrer sa créance, l’organisme de crédit peut donc tout faire. Il saisit l’autorité judiciaire. Par conséquent, une saisie immobilière peut être imposée, suivant la situation.

Conseils pour éviter la déchéance de prêt

Face à tout cela, sachez quand même que la déchéance de prêt peut être évitée. Avant même la souscription à un crédit, vous devez éviter de trop vous endetter. C’est une mesure préventive qui pourra vous éviter des conséquences graves. En clair, il est préférable de vérifier ses revenus avant une demande de prêt. De là, vous ne courez aucun risque de non-remboursement à la bonne date. Il faut donc que votre emprunt ne dépasse pas trop le tiers de votre revenu mensuel. Soyez assuré également. Souscrivez-vous à une assurance décès-incapacité de travail. Une solution fiable permettant de ne pas tomber dans le drame. D’un autre côté, après la souscription d’un prêt, des astuces s’imposent. Si vous trouvez que vous êtes incapable de rembourser, avisez votre banque. Le mieux est d’envisager un rachat de crédit. Pour cette procédure, vous demandez un nouveau crédit pour rembourser tous les crédits en cours. Comme ça, votre dette mensuelle sera réduite. Il est à préciser que plus tôt sera idéal pour cette demande de rachat. Tant que vous réagissez rapidement, vous ne risquez rien.

Ermengardi Roussel

A propos Ermengardi Roussel